Blade Runner Gosling

Les 5 leçons à tirer de...

Les 5 « autres » leçons à tirer de Blade Runner 2049

16 Oct , 2017   par Thomas


A la rédac’ de Parlons Péloches, on est parfois bien emmerdé quand on doit traiter d’une sortie majeure : on a un peu tous envie d’en parler. Alors vous avez déjà tiré 5 leçons de Blade Runner 2049 avec Béa, bah maintenant c’est à mon tour, je suis le « Réplicant » de Béa on va dire.

  • Leçon n°1

    C’’est plutôt agréable de voir qu’il existe un univers dans lequel Ryan Gosling arrive pas à se taper mieux qu’un hologramme.

  • Leçon n°2

    Je connaissais le plan à 3, le plan à 4, voire même à 5, mais le plan à 2 et demi je dois avouer que c’est une grande première.

  • Leçon n°3

    Si K-289-G-B218 c’est pas un prénom, alors Kylian c’est quoi ?

  • Leçon n°4

    Apparemment, en 2049, passer par les portes c’est plus trop à la mode.

  • Leçon n°5

    Pour composer la musique de film, Hans Zimmer a mis la cassette de décibels, il a fait claquer un coup et c’est tout.






Après la projection, Antoine m’a dit : Tiens mais en fait le film aurait pu s’appeler Blade Run « Her ». J’ai trouvé la vanne assez qualitative. Pour écouter les autres jeux de mots d’Antoine, ça se passe à la fin de chacun de nos podcasts dans la rubrique « Pilule bleue, pilule rouge ». Mais en général, c’est moins bien.

Faites-en profiter vos amis !